Broyeurs Végétaux THERMIQUES

broyeur thermique végétaux

Une ère principalement marquée par la pollution et le changement climatique ne peut persifler un outil capable de lui venir en aide. Plus le temps s’écoule, plus les conceptions et créations d’outils technologiques s’orientent vers l’écologie. Ainsi, plutôt que d’aggraver la situation en continuant les destructions par combustion, les techniciens ont mis en place depuis 1990, des outils devant permettre une destruction non-nocive à l’environnement. Il s’agit des broyeurs qui se sont améliorés avec le temps. Le motif le plus connu est le broyeur thermique.

C’est quoi un broyeur thermique ?

Le broyeur thermique est un dispositif technologique utilisé pour réduire les matériaux de plusieurs formes en copeaux. Cette réduction les rend plus accessibles, et donc plus maniables. Son deuxième nom de broyeur de végétaux à essence lui vient de sa source d’énergie et du domaine d’activité qui le sollicite le plus. En effet, cet appareil fonctionne à l’essence et est très utilisé dans le domaine agricole pour broyer les végétaux. Les infrastructures linéaires, les jardins, les parcs et même les agriculteurs l’utilisent pour le broyage et parfois pour le défrichage. Les forestiers ne sont pas en reste ! Compte tenu de sa puissance, de sa rapidité et de sa capacité à broyer efficacement les grosses et solides molécules, les forestiers en font leur allier au quotidien.

Les caractéristiques d’un broyeur thermique

Principalement recommandés pour un usage professionnel, les broyeurs thermiques sont reconnus pour leur efficacité dans la réalisation des tâches. Si vous envisagez en avoir un, il est important pour vous de maîtriser les caractéristiques de base de ce dernier. Cela vous permettra de faire un choix réussi. Ce sont :

La robustesse

Compte tenu de la grosse charge du travail qu’il doit effectuer, ce type de broyeur a l’obligation d’être robuste et résistant. Une telle capacité ne peut venir de nulle part. C’est pourquoi, il possède un moteur monocylindrique de 250 à 500 cm3 qui lui confère une puissance allant de 6 à 8 chevrons. Il est également équipé d’un châssis en acier ou en métal qui lui donne la capacité de résister aux différents travaux.

Le système d’alimentation

L’appareil tient sa puissance de son système d’alimentation. En effet, les broyeurs thermiques ont un moteur qui s’alimente à l’essence ou au diesel. Ils prennent aussi des essences sans plomb ce qui leur confère une bonne résistance pour des travaux extrêmes. Pour les surfaces très grandes, c’est le broyeur le plus adapté au travail de la coupe du jardin contrairement aux broyeurs électriques. En effet, ce type d’alimentation donne au dispositif un grand atout de mobilité sans oublier son autonomie.

La puissance

Cet engin est connu comme le plus performant des broyeurs végétaux en matière de puissance. Avec un « big power » compris entre 3300 et 6600 watts, aucun débris ne passe sans se faire écraser jusqu’à la moelle. Elle peut donc anéantir les branches d’arbres avec de gros diamètres. Ceci se fait tant pour les végétaux souples que tendres ou très solides.

La facilité d’utilisation

Elle est équipée des roues sur lesquels est fixé l’appareil. Ces roues facilitent les déplacements de l’appareil malgré son poids, ce qui simplifie la vie à son utilisation. Pas besoin d’être un expert pour vous servir du broyeur thermique.

Les différentes tailles et formes du broyeur thermique

La taille et la forme d’un broyeur thermique sont fonction de sa puissance et de son utilisation. Ainsi, on distingue :

  • Les broyeurs de petite taille : ils adaptent le mieux à une utilisation personnelle.
  • Les broyeurs de taille moyenne : ils sont très sollicités pour les petits professionnels et très souvent adaptés aux surfaces de travail moins importantes.
  • Les broyeurs de grande taille : on les utilise le plus souvent pour des travaux plus importants, notamment dans le secteur forestiers.

Les différentes fonctions d’un broyeur thermique

De manière générale, les broyeurs thermiques, comme leur nom le dit explicitement, sont utilisés pour broyer les matériaux de différentes natures. Ils réduisent les déchets jusqu’à 2 à 12 facteurs. Ceci les rend plus légers, et donc, faciles à transporter pour les surfaces de recyclage ou de déchetterie. Ce système est généralement utilisé pour éviter de faire des combustions toxiques et nocives pour la santé. Il permet donc de pallier au problème de pollution et de participer indirectement ou directement à la nutrition du sol par la production de compost. Les différents types de matériaux broyés sont : les chutes de haie, les résidus de fruits, les brindilles, les légumes, les branches, les feuilles et bien plus encore.

Avantages et inconvénients des broyeurs thermiques

Comme toute chose, le broyeur thermique a certes des atouts incontestables, mais aussi des inconvénients. Il s’agit dans les faits de son petit côté obscur qui met à nu les limites de la machine.

Les avantages

  • Sa bonne capacité de travail

Contrairement aux autres types de broyeurs de végétaux, celui à essence est connu pour être gourmand. Il peut en effet mastiquer jusqu’à 50 mm de diamètre pour une branche de bois.

  • La mobilité

Contrairement aux broyeurs électriques qui ont besoin de fils de rallonge pour fonctionner, ceux à essence sont assez déplaçables sur de grandes surfaces.

  • Plus puissant et plus rapide

Avec une grande autonomie qu’il acquiert de son système d’alimentation et de son moteur. Il est plus efficace pour un meilleur travail.

Les inconvénients

  • Son poids 

Il est très lourd surtout pour les modèles professionnels les plus puissants.

  • Trop bruyant

Il faut dire que le broyeur thermique a ceci de fâcheux qu’il émet un bruit assourdissant. Ce qui est inconfortable pour l’utilisateur.

  • Nécessite un entretien important

En plus d’être bruyant, le broyeur thermique nécessite un entretien particulier pendant les périodes de froid.

Le rôle écologique du broyeur électrique séduit de plus en plus. Au regard des différents aspects et exigences techniques, il est important de bien se renseigner avant de se lancer. Vous devez également veiller à son entretien pour assurer sa longue durée de vie et une meilleure performance à votre outil.